167998192_2968876ab8
Youssef Al-Qaradawi


 

Youssef Al-Qaradawi :

"Nous combattons les juifs au nom

de l'islam"


Voici des extraits d'un discours télévisé du cheikh Youssef Al-Qaradawi, diffusé sur Qatar TV le 25 février 2006. Le cheikh Al-Qaradhawi dirige le Conseil européen pour la fatwa et la recherche (auquel se réfère l'UOIF) et est en outre président de l'Association internationale des savants musulmans. Il est le guide spirituel de plusieurs autres organisations islamistes à travers le monde, y compris des Frères musulmans.

Visionner les extraits vidéos sur
http://www.memritv.org/clip/en/1052.htm


201028209_b677016f0c
à New York

Youssef Al-Qaradhawi : "Nous nous battons contre les Juifs pour la terre, mes frères. Nous devons bien comprendre cela. S'ils n'avaient pas usurpé notre terre, il n'y aurait pas de guerre entre nous. (…) Nous les combattons au nom de l'islam, parce que l'islam nous ordonne de combattre tous ceux qui usurpent et occupent notre terre. Toutes les écoles de jurisprudence islamique – sunnite, chiite et l'école d'Ibadhiya – ainsi que toutes les anciennes et nouvelles écoles de jurisprudence – sont d'accord pour dire que tout envahisseur qui occupe ne serait-ce qu'un pouce de territoire musulman, devra affronter la résistance. Les musulmans de ce pays doivent rejoindre la résistance, et le reste des musulmans à travers le monde doit leur venir en aide. Si la population de ce pays est incapable d'agir ou rechigne à le faire, nous devons nous battre pour défendre la terre des musulmans – quand bien même les musulmans qui se trouvent sur place baisseraient les bras.

On ne doit laisser personne ôter à l'islam la moindre parcelle de terre. C'est la raison pour laquelle nous combattons les Juifs. Nous nous battons contre eux (…) Notre religion nous ordonne (…) Nous nous battons au nom de la religion, au nom de l'islam, qui fait du djihad un devoir individuel auquel participe toute la nation, et quiconque périt au cours de ce djihad est un martyr. Voilà pourquoi j'ai décrété que les opérations martyre sont autorisées, parce que le martyre est mené pour Allah et que le martyr sacrifie son âme pour Allah.

Nous ne dissocions pas l'islam de la guerre. C'est le fait de dissocier l'islam de la guerre qui est responsable de notre défaite. Nous nous battons au nom de l'islam. (…) Ils nous combattent avec le judaïsme ; nous devons donc les combattre avec l'islam. Ils se battent contre nous avec la Torah ; nous devons les battre avec le Coran. S'ils nous disent 'le Temple', nous devons leur répondre 'la MosquéeAl-Aqsa'. S'ils nous disent 'nous glorifions le sabbat', nous devons leur répondre 'Nous glorifions le vendredi'. C'est ainsi que les choses doivent être.

La religion doit mener la guerre. C'est la seule façon de gagner. (…) Tout sera de notre côté et contre les Juifs au Jour du Jugement. Même les pierres et les arbres parleront, avec ou sans paroles, pour dire : 'Ô serviteur d'Allah, ô musulman, un Juif se cache derrière moi, viens le tuer.' Ils désigneront les Juifs. Il est écrit 'serviteur d'Allah', pas 'serviteur des désirs', 'serviteur des femmes', 'serviteur de la bouteille', 'serviteur du marxisme' ou 'serviteur du libéralisme' (…) Il est écrit 'serviteur d'Allah'.

Quand les musulmans, les Arabes ou les Palestiniens entrent en guerre, ils le font pour adorer Allah. Ils font la guerre en tant que musulmans. Le hadith dit : 'Ô musulman'. Il ne dit pas 'ô Palestinien, Jordanien, Syrien ou nationaliste arabe.' Non, il dit : 'Ô musulman'. Quand nous entrerons en guerre sous la bannière de l'islam et sous la bannière du service d'Allah, nous serons victorieux."

Qaradawi

______________________________________


The Middle East Media Research Institute
2/25/2006 Clip No. 1052
Sheik Yousef Al-Qaradhawi : Our War with the Jews Is in the Name of Islam

Following are excerpts from a program with Sheik Yousef Al-Qaradhawi, aired on Qatar TV on February 25, 2006.

Yousef Al-Qaradhawi: Our war with the Jews is over land, brothers. We must understand this. If they had not plundered our land, there wouldn't be a war between us.

[...]

We are fighting them in the name of Islam, because Islam commands us to fight whoever plunders our land, and occupies our country. All the school of Islamic jurisprudence - the Sunni, the Shiite, the Ibadhiya - and all the ancient and modern schools of jurisprudence - agree that any invader, who occupies even an inch of land of the Muslims, must face resistance. The Muslims of that country must carry out the resistance, and the rest of the Muslims must help them. If the people of that country are incapable or reluctant, we must fight to defend the land of Islam, even if the local [Muslims] give it up.

They must not allow anyone to take a single piece of land away from Islam. That is what we are fighting the Jews for. We are fighting them... Our religion commands us... We are fighting in the name of religion, in the name of Islam, which makes this Jihad an individual duty, in which the entire nation takes part, and whoever is killed in this [Jihad] is a martyr. This is why I ruled that martyrdom operations are permitted, because he commits martyrdom for the sake of Allah, and sacrifices his soul for the sake of Allah.

We do not disassociate Islam from the war. On the contrary, disassociating Islam from the war is the reason for our defeat. We are fighting in the name of Islam.

[...]

They fight us with Judaism, so we should fight them with Islam. They fight us with the Torah, so we should fight them with the Koran. If they say "the Temple," we should say "the Al-Aqsa Mosque." If they say: "We glorify the Sabbath," we should say: "We glorify the Friday." This is how it should be. Religion must lead the war. This is the only way we can win.

[...]

Everything will be on our side and against Jews on [Judgment Day], at that time, even the stones and the trees will speak, with or without words, and say: "Oh servant of Allah, oh Muslim, there's a Jew behind me, come and kill him." They will point to the Jews. It says "servant of Allah," not "servant of desires," "servant of women," "servant of the bottle," "servant of Marxism," or "servant of liberalism"... It said servant of Allah."

When the Muslims, the Arabs, and the Palestinians enter a war, they do it to worship Allah. They enter it as Muslims. The hadith says: "Oh Muslim." It says "oh Muslim," not "oh Palestinian, Jordanian, Syrian, or Arab nationalist." No, it says: "Oh Muslim." When we enter [a war] under the banner of Islam, and under the banner of serving Allah, we will be victorious.

Al_Qaradhawi

- retour à l'accueil